Organisation et système D, un écosystème en marche accélérée


Nos sélections

Jeux et activités

Collège

École maternelle

Jeux,  films, manipulations, calcul mental... C'est ici !

 

Lycée

Élémentaire

Site ressources



Organisation et système D, un écosystème en marche accélérée


Il s'agit bien de tout un ensemble d'acteurs éducatifs qui se mobilise ! Organisation, créativité, mutualisations  et système D se côtoient. Ce que révèlent nos systèmes,  ce sont les inégalités criantes, et à tous les niveaux. Entre tous ceux qui se mobilisent pour pallier au mieux aux problèmes qui se posent, entre tous ceux qui profitent de la situation pour rebaptiser au plus vite leurs solutions comme LA solution à la distance, le surplus d' informations ne risque -t-il pas actuellement de rajouter au confinement physique une isolation totale et une inacceptation de solutions qui méritent qu'on s'y attarde ?

 

Il sera très certainement très intéressant de voir comment cet écosystème en marche accélérée peut impacter les changements futurs.

 

Parents, enfants, responsables institutionnels et enseignants : adaptation, créativité, mutualisation !

 

Lorsque le 12 mars, le Président de la République a décidé la fermeture des établissements scolaires, enseignant(e)s, chefs d'établissement, corps d'inspection ont immédiatement pris la mesure de l'urgence d'une telle situation.

Confronté(e)s au caractère inédit qu'entraînait le confinement des élèves, elles ils se sont adapté(e)s pour assurer la continuité pédagogique avec, souvent, des outils nouveaux, inhabituels. Mais, elles, ils, étaient là, présent(e)s parce qu'elles ils avaient conscience de leur responsabilité et de leur rôle. Démontrant que l'école est plus que jamais un pilier puissant de notre vie collective ; un bien commun à protéger, le plus précieux, surtout pour celles et ceux qui n'ont rien d'autre pour “grandir”. Patrick Figeac

C’est ainsi que chacun agit. Il s’adapte, il crée, il organise, il cherche, il mutualise…

Ces paroles d’élèves en témoignent

 

Jacques Puyou : https://www.educavox.fr/accueil/interviews/paroles-d-eleves-confines

 

Pour cette enseignante, plus de confiance, plus de transparence…

 

Les enseignants ont besoin des parents pour relayer le travail auprès des enfants et les accompagner au mieux ; les parents ont à leur tour besoin des enseignants au quotidien pour les guider dans leur nouveau rôle « d’enseignant accompagnateur ». Un sacré challenge que chacun relève de son mieux dans un respect mutuel. Cela renforce ainsi les relations entre l’enseignant et les parents et nous en avions tous besoin.

 

Ainsi, à distance, la communication est la même pour tous et à nous de trouver les bons outils, le bon dosage dans la diffusion du travail (ni trop peu, ni trop). Tenons compte des obligations de chacun et accompagnons chaque famille dans cette période difficile.

 

Prenons soin de nos élèves mais ne nous oublions pas….

 

Notre conscience professionnelle peut parfois nous rendre excessif ; apprenons à décrocher de notre écran et de notre messagerie. 

Sylvie Storti : https://www.educavox.fr/innovation/dispositifs/plus-proches-et-pourtant-chacun-chez-soi

Un virus inégalitaire

 

Maintenant que l’on essaie de faire sans école, on sait que ce lieu commun est faux : tout juste peut-on dire qu’elle ne les comble pas autant qu’on le voudrait et qu’il le faudrait. Avec « l’école à la maison », pas le dispositif du CNED éponyme, mais la réalité vécue par 12 millions d’élèves ou étudiants et leurs familles ce sont toutes sortes d’inégalités qui se font jour. 

 

Matérielles d’abord : quels sont les enfants qui disposent d’un ordinateur et d’un espace pour pouvoir s’isoler ? Quelles sont les familles qui disposent d’une connexion internet correcte, de forfaits suffisants ?

 

Culturelles ensuite : quels sont les enfants qui peuvent bénéficier dans leur entourage d’une aide méthodologique et pédagogique ?

 

Sociales enfin (au sens de sociabilisation de l’élève) : quels sont les jeunes qui sont suffisamment motivés, autonomes et investis dans leur parcours scolaire pour rentrer pleinement dans ces dispositifs qui les responsabilisent fortement…pas ceux qui avaient déjà tendance au décrochage sûrement.

Jacques Puyou : https://www.educavox.fr/accueil/debats/un-virus-inegalitaire

Évènements annulés, et semaine de la presse à l’école…A la maison

 

Les rencontres, les formations en présentiel s'annulent et certains événements sont convertis en échanges à distance. Il en est ainsi de la semaine la presse à l'école.

 

L’information est centrale, nous le voyons bien. Et la presse peut monter qu’elle est indispensable.

 

La diffusion d’information est un continuum du lien social. Il informe mais aussi il renseigne, met en contact les gens (donateurs, associations) entre eux, donne des indications pratiques, relaie les conseils, et ainsi facilite le quotidien des lecteurs.

 

Cette passerelle entre l’univers scolaire et celui des médias est à mes yeux très importante. Ce doit être un moment de grande transparence pour la presse, sans sujet tabou, dans lequel le ou les intervenants, à côté des professeurs, doivent puiser dans leur expérience, s’appuyant sur des exemples concrets, pour montrer la nécessité d’être bien informé mais aussi les ravages que peut engendrer une mauvaise information.

Marcel Desvergne : https://www.educavox.fr/accueil/interviews/la-presse-peut-montrer-qu-elle-est-indispensable

Aucune pédagogie ne résiste à l’absence de groupe, d’école, d’échanges entre adultes et élèves ou étudiants.

 

Comment dès lors assurer une telle continuité pédagogique si l’on s’en tient à ce seul objectif « pédagogique » qui est nécessairement lié à l’école, celle-ci étant désormais inaccessible ?

 

Des efforts remarquables sont faits par l’institution pour assurer la « continuité pédagogique », le ministère de l’Éducation nationale et les académies, proposent des ressources (y compris la nouvelle mise à disposition de l’opération « Nation apprenante » ou « Ma classe à la maison »), des liens, des conseils à l’adresse des parents et des activités pour les enfants.

 

Mais entre l’école et la maison il manque un lien que les enseignants s’efforcent de maintenir avec les faibles moyens numériques (le plus souvent personnels, qu’ils passent ou non ensuite par un ENT – Espace numérique de travail) dont ils disposent et que les parents s’évertuent à reconstruire en des efforts surhumains et parfois désespérés, tant il est vrai que l’on ne s’improvise pas enseignant, car la pédagogie est un vrai métier.

Michel Pérez : https://www.educavox.fr/accueil/debats/a-l-heure-du-covid-19-passons-de-la-continuite-pedagogique-a-la-continuite-educative

Heurs et malheurs de la continuité pédagogique à la française

 

Pas beaucoup d’innovation donc dans la manière de penser l’école, alors que les conditions auraient pu inviter à l’imagination et à la créativité institutionnelle. D’autre part, plusieurs arguments font douter du bien-fondé de cette démarche et, malheureusement de son efficacité, même s’il n’est pas permis le moindre doute sur l’engagement des services de l’État ni de celui des enseignants qui font et feront « au mieux » pour la mise en œuvre de ce plan de continuité pédagogique.

Jean-François Cerisier : https://www.educavox.fr/formation/analyse/covid-19-heurs-et-malheurs-de-la-continuite-pedagogique-a-la-francaise

L’espace-temps est très important pour ne pas devenir fou et tenir sur la durée 

Quel est votre temps disponible pour l’école à la maison ? Est-ce qu’il y a un espace « configuré » pour apprendre ? 

Question fondamentale : et alors comment s’organise, planifier…Durer ?

 

Jennifer Elbaz : https://www.educavox.fr/formation/les-ressources/temps-disponible-et-espaces-pour-apprendre

Comment accompagner l’élève dans son autonomie, comment maintenir son engagement sur du long terme ?

 

Il s’agit bien d’autonomie des élèves puisque l’apprentissage à distance sollicite de nouvelles formes d’interaction avec les contenus proposés et les tâches associées.

 

Cela pose la question de la liberté de se connecter ou pas pour les apprenants. Les ressources proposées par le CNED « Ma classe à la maison » offre la possibilité d’accéder à tout moment depuis chez soi à la plateforme.  La question du quand ? et comment ? se pose dans ce contexte pour maintenir la motivation et donc l’engagement des élèves. Il faut l’aider à s’organiser en proposant un planning d’activité, il faut maintenir les rituels de la classe malgré la distance.

 

Cela nécessite une réflexion à la suite de celle de André Tricot sur la formation des enseignants. Ce serait de mon point de vue, la priorité actuelle, à mener avec les inspecteurs. Comment aider les enseignants à proposer des cours à distance qui soient les plus « efficaces » possible ?

Sabrina Caliaros : https://www.educavox.fr/alaune/sabrina-caliaros-comment-accompagner-l-eleve-dans-son-autonomie-comment-maintenir-son-engagement-sur-du-long-terme

Accompagner par la mutualisation la continuité éducative en cette période de crise

 

Patrick Figeac : Les parents ne sont pas des enseignants et n'ont pas vocation à le devenir. Confondre les rôles serait le meilleur moyen d'installer une ambiguïté, source de malentendus voire de conflits contre-productifs en période d'anxiété généralisée.

 

Les conseils qui fleurissent en ce moment peuvent davantage culpabiliser les mères et les pères débordés que les aider à se faire confiance et à compter sur leur bon sens et leur panoplie de compétences.

 

Prenons donc la situation inédite que nous traversons comme une occasion peut être unique et inoubliable d'entrer autrement en relation avec nos enfants. Lisons, jouons, regardons des films, dessinons, discutons, bricolons rêvons ensemble.

 

Tout est prétexte à apprendre les uns avec les autres

 

La connaissance augmente en se partageant. Soyons humbles ! Nos imperfections sont la condition de nos progrès et nos progrès la preuve que nous ne serons jamais parfaits ! Calmons le jeu ! Décélérons ! Car notre monde est fini, et c'est collectivement que nous sommes confiné(e)s.  Sur une poussière d'étoile et pour un bon moment !

Patrick Figeac : https://www.educavox.fr/chroniques-de-figeac/l-ecole-a-la-maison

Partager l'expérience

 

Pendant cette période les acteurs éducatifs vont apprendre à se connaitre, à comprendre les différents métiers, les différents rôles. Nous vous proposons là un recueil de chroniques d'un formateur-animateur en usages innovants.

Jean-François Cauche : https://www.educavox.fr/accueil/breves/tranches-de-vie-un-peu-de-lecture-pendant-le-confinement

Des ressources à partager aussi en famille

 

Nous avons choisi à l'An@é de collecter des ressources qui privilégient le plaisir de jouer ou de découvrir ensemble. D’un plaisir partagé nait une culture commune.

 

Ce site est loin d’être exhaustif mais il contient de très nombreuses pistes, les références institutionnelles, l’école à la maison avec France Télévisions et Lumni, des actualités, des jeux qui favorisent l’autonomie de la maternelle au lycée Il peut aussi pour ceux qui le souhaitent permettre de comprendre et d’utiliser des techniques numériques.

 

Il continuera à s’enrichir. Faites-nous part de vos trouvailles !

Accès ici